Text Size

Recherche

Discours du 29 janvier 2016

Discours de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Dominique Kilufya Kamfwa, prononcé le 29 janvier 2016, à l’occasion de la présentation de ses vœux pour la nouvelle année 2016.

 

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chers collègues,

Messieurs les ministres,

Messieurs les Bourgmestres,

Messieurs les Sénateurs,

Madame et Messieurs les Consuls,

Mesdames et Messieurs les professeurs, avocats, médecins, fonctionnaires publics, en vos titres et qualité ;

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités,

 

Permettez-moi, au nom de mon épouse Colette, au nom du personnel de l’Ambassade et en mon nom propre, de vous souhaiter la bienvenue au sein de notre ambassade et de vous exprimer notre reconnaissance et nos remerciements les plus chaleureux pour le temps que vous nous consacrez en participant à cet échange de vœux de Nouvel An.

Votre présence nombreuse est d’autant plus appréciable que les invitations vous ont été adressées très tardivement, en raison notamment des déplacements que nous avons eu à faire ces derniers temps et qui ne nous ont pas permis d’organiser les choses dans le respect de l’art.

Malgré ce retard, nous n’avons pas voulu déroger à cette belle tradition qui donne du relief aux relations amicales que vous entretenez avec notre ambassade et dont nous sommes particulièrement fiers.

C’est cette amitié que nous voulons célébrer en vous présentant nos vœux les meilleurs pour cette année 2016, que nous voulons très généreuse pour chacun d’entre vous, dans votre vie professionnelle comme dans vos foyers. Qu’elle nous apporte la paix, le bonheur et la prospérité en toutes circonstances et qu’elle soit pour nous tous, l’occasion de promouvoir davantage nos liens d’amitié et de coopération.

Pour ma part, je m’emploierai à consolider tout ce que vous avez pu construire avec mes prédécesseurs et je resterai à votre écoute pour profiter au maximum de votre expérience et de vos sages conseils.

Renforcer les relations mutuellement avantageuses qui existent déjà entre la République démocratique du Congo et les pays du Benelux est, en effet, une des priorités auxquelles je m’attèlerai, en vue de booster encore davantage les échanges fructueux aussi bien avec les partenaires officiels qu’avec les opérateurs privés qui sont intéressés à accompagner le gouvernement dans sa révolution de la modernité, telle que prônée par le Président de la République Joseph Kabila.

Vous pouvez donc être assurés que les contacts déjà établis seront maintenus et je m’efforcerai de les améliorer et de les amplifier au bénéfice de toutes les parties.

L’année qui commence ne sera pas exemptée de mauvais temps comme on en trouve dans toutes les saisons. Pour nous Congolais, ce sera une année de grands défis que nous sommes condamnés à relever.

Un de ces défis, c’est naturellement les opérations électorales qui pointent à l’horizon et qui vont avoir besoin d’un consensus national autour des questions majeures liées à l’établissement des listes des électeurs, au financement et à la sécurisation des scrutins.

Ce consensus est nécessaire pour que la paix et la sécurité chèrement acquises soient préservées au profit de la population qui a déjà eu à payer le prix le plus fort durant toutes ces années d’instabilité qu’avait connu notre pays.

C’est pour cette raison que tous les amis de la RDC sont invités à comprendre le bien-fondé de la démarche du Président de la République, qui a récemment convoqué un dialogue national pour permettre à notre classe politique d’harmoniser les vues sur l’organisation des élections.

C’est dans les moments difficiles, dit-on, que l’on reconnaît les vrais amis. Je sais que vous tous, amis belges qui conservez des liens très étroits avec les congolais, allez nous aider à dialoguer et à privilégier les moyens pacifiques pour régler nos différends, comme cela se fait ici en Belgique et dans d’autres pays.

Je souhaite donc la paix pour la RDC, mais aussi pour la Belgique qui a récemment été secouée par des menaces terroristes. J’ai pu constater à cette occasion que le peuple belge était prêt à tous les sacrifices pour préserver sa paix et sa sécurité. Cet épisode nous rappelle que toute évolution et tout progrès requiert, de la part des acteurs sur le terrain, une prise de conscience, beaucoup d’abnégation et d’énormes sacrifices.

Main dans la main, nous pouvons réaliser de grandes choses ; la Belgique et la RDC ont besoin l’une de l’autre pour bâtir une coopération solide dans l’intérêt de nos populations respectives.

Que l’année 2016 nous donne l’occasion de promouvoir cette coopération et cette vieille complicité qui nous réunit ici ce soir.

Je vous invite à partager ce verre d’amitié et de bonne année 2016.

Je vous remercie.


29 janvier 2016

Présentation des vœux 2016

 

Sous le signe du « dialogue »

 

C’st en présence de plusieurs personnalités belgo-congolaises et étrangères (notamment, M. André Flahaut, Ministre du Budget, de la Fonction publique et de la Simplification administrative, de la Région wallonne), Gisèle Mandaïla, ex-Secrétaire d’Etat, Yves de Jonhe d’Ardoye, ancien bourgmestre d’Ixelles, des avocats, des médecins, etc., que monsieur l’Ambassadeur Dominique Kilufya Kamfwa, a présenté ses vœux pour la Nouvelle Année 2016.

A ses hôtes, M. l’Ambassadeur a souhaité que l’Année 2016 « soit très généreuse pour chacun » et « Qu’elle nous apporte la paix, le bonheur et la prospérité en toutes circonstances et qu’elle soit pour nous tous l’occasion de promouvoir davantage nos liens d’amitié et de coopération. »


Renforcement des liens avec les pays de Benelux


Sur le plan bilatéral, M. l’Ambassadeur Kilufya a souhaité « renforcer les relations mutuellement avantageuses qui existent déjà entre la République démocratique du Congo et les pays du Benelux », pour promouvoir « encore davantage les échanges fructueux aussi bien avec les partenaires officiels qu’avec les opérateurs privés qui sont intérressés à accompagner le gouvernement congolais dans sa révolution de la modernité telle que prônée par le président de la République Joseph Kabila. »


Le mérite du « dialogue »


Concernant le dialogue, Monsieur l’Ambassadeur à invité « tous les amis de la RDC », à « comprendre le bien-fondé de la démarche du Président de la République qui a récemment convoqué un dialogue national pour permettre à notre classe politique d’harmoniser les vues sur l’organisation des élections. »

 

En guise de conclusion, l’Ambassadeur Kilufya a souhaité la paix pour la RDC, mais aussi pour la Belgique « qui a récemment été secouée par des menaces terroristes, deux nations qui « ont besoin l’une de l’autre pour bâtir une coopération solide dans l’intérêt de nos populations respectives. »



Photos de la  céremonie

 





Communiqué

L'ambassade restera fermée ce mardi 15 Août 2017 à l'occasion de la fête de l'Assomption. Le service reprendra normalement le mercredi, 02 Août 2017 à 9 h 00.

Fait à Bruxelles, le 14 août 2017


VIDEO A LA UNE

Ambassade de la République Démocratique du Congo près le Benelux et L'Union Européenne
30, Rue Marie de Bourgogne
1000 Bruxelles - Belgique
Tél.: + 32.2.213.49.80  Fax.: + 32.2.213.49.95
Heures d'ouverture: 9H00 - 12H00: Dépôt des Documents & 15H00 - 16H30: Retrait des Documents 

Formulaire