Text Size

Recherche

TO LOVA CONGO : Vernissage de l'exposition "Madame Livingstone" par l'Ambassadeur Henri Mova.

demo4

 

 

 

 

 

 

Le Centre Belge de la Bande Dessinée située au centre ville de  Bruxelles a reçu du beau monde ce mardi 9 septembre en soirée. En effet, triés sur le volet, une cinquantaine de convives ont eu le privilège d’assister en primeur au vernissage de l’exposition « Madame Livingstone » dans le cadre de la sortie officielle de l’album éponyme et du 25ème anniversaire du Centre Belge du « neuvième art ».


Œuvre exécutée à quatre mains au Editions Génet par le tandem belgo-congolais Barly Baruti au dessin et Christophe Cassiau-Haurie au
scénarios, « Madame Livingstone » fait partie des œuvres de la rentrée acclamée des critiques de l’art du dessin. Témoin de l’évènement,barly1 l’Ambassadeur de RDC à Bruxelles, Henri Mova Sakanyi qui a eu le privilège de déclarer ouverte cette exposition de très belles planches en couleurs directes qui se déroule jusqu’au 19 octobre 2014.

Alors que le monde entier célèbre cette année le centenaire de la « Grande Guerre » (1914-1918) par des manifestations grandioses et des recueillements divers, ce conflit peu illustré sinon au cinéma, qui débuta par l’ « attentat de Sarajevo » contre l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l'Empire austro-hongrois, et son épouse la duchesse de Hohenberg et se déporta ensuite sur le continent africain entre l’Afrikakorps du Kaiser prussien et les troupes européennes et africaines encore sous joug colonial nous revient par le biais une forme picturale inédite, un album de bande dessinée de haute facture narrant ce conflit qui fit près de 18 millions de victimes… Synopsis.

 

« En 1915, le front des combats ne se situe pas que dans la Somme. Sur les rives du Tanganyika, Belges et Allemands s'affrontent aussi. Le jeune lieutenant aviateur Gaston Mercier de l'Armée Royale Belge y est envoyé pour repérer et si possible couler le Graf von Götzen, redoutable vaisseau de guerre prussien. Afin de localiser le bâtiment, Mercier va se voir adjoindre un curieux métis surnommé Madame Livingstone pour son port du kilt écossais se présentant comme le fils de l’explorateur écossais et d’une Congolaise. Remarquablement documenté, le livre de Barly Baruti et Christophe Cassiau-Haurie est avant tout l'histoire d'une rencontre entre deux hommes dont aucun n'est réellement à sa place dans un conflit qui les dépasse. Fils – ou pas – du docteur Livingstone, le métis est à la croisée de deux mondes, quand Mercier, loin d'être un guerrier assoiffé de victoire, supporte plus qu'il ne l'approuve une hiérarchie militaire et un esprit colonial paternaliste qui n'est pas le sien. »

 barly2

Dans son allocution d’ouverture, l’Ambassadeur Henri Mova, féru d’art a salué le « travail de qualité » de Barly Baruti qui affirme à nouveau sa place de  « géant de la Bande Dessinée Congolaise et Africaine » et salué le choix de auteurs de porter un « éclairage nouveau » sur la première guerre mondiale et le « rôle capital » que jouèrent les troupes africaines plus spécifiquement Congolaises notamment lors des victoires éclatantes de la campagne du Tanganyika ( Tanzanie actuelle)  Tabora, Mahenge ou encore les prises de Kigali ou Usumbura ( ex Bujumbura) aux allemands.

Il souhaité que cette œuvre rappelle les « sacrifices Congolais pour le monde libre » et renforce notamment les relations belgo-congolaises qui sont fondées aussi sur cette « histoire commune victorieuse ».  En conclusion pour féliciter Barly Baruti qui fait « la fierté du Congo », Henri Mova a remis symboliquement à l’artiste Congolais un t-shirt « TO LOVA CONGO », mouvement citoyen et  dynamique populaire qui vise un « bond qualitatif futuriste pour un Congolais nouveau pétri de valeurs morales et  républicaines et imbu de l’axiome de grandeur de son pays chéri ».

 barly3

Après l’ouverture solennelle de l’Ambassadeur, Joseph Mbungu, ancien combattant Congolais dans la Force Publique lors de la Seconde Guerre Mondiale a prononcé une allocution pour saluer l’œuvre artistique du jour,  plaider pour « ne pas oublier l’apport Congolais durant les deux guerres mondiales » et le rappeler à la Belgique qui selon lui doit plus s’impliquer dans le développement de la RDC.

barly4

Après la solennité de circonstance, l’artistique a repris le dessus avec la série de dédicaces originales de Barly Baruti.

 

Bon vent à « Madame Livingstone »…

 barly5

 Pour la suite du reportage photo, cliquez : LIVINGSTONE

 

VIDEO

Restez connecté(e) avec l'Ambassade

  • Facebook: ambardc.eu
  • Flickr: rdcbenelux
  • Twitter: rdcbenelux
  • Vimeo: user3098414
  • YouTube: rdcongobenelux

Recevoir notre newsletter

Recevez la newsletter de L'Ambassade :







Ambassade de la République Démocratique du Congo près le Benelux et L'Union Européenne
30, Rue Marie de Bourgogne
1000 Bruxelles - Belgique
Tél.: + 32.2.213.49.80  Fax.: + 32.2.213.49.95

Formulaire