Text Size

Recherche

Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo investi président de la République

News

demo39Jour historique ce jeudi 24 janvier 2019, à l’occasion de la cérémonie de passation des pouvoirs entre le président sortant Joseph Kabila Kabange et son successeur Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi.

 

 

 

La cérémonie, historique s’est déroulée au Palais de la Nation devant des milliers de Congolais qui avaient accourus en masse pour assister à ce moment inédit dans l’histoire de notre pays.

Dans l’assistance : tous les corps constitués, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, les membres de la Cour constitutionnelle réunis en audience publique pour cet instant solennel, les membres du gouvernement, les représentants des partis politiques, sans oublier les invités de marque étrangers, venus de plusieurs pays africains, dont le président kenyan Uhuru Kenyatta, le ministre des Affaires étrangères du Congo-Brazza, Jean-Claude Gakosso, la vice-Présidente de Tanzanie et des représentants de l’Afrique du Sud, du Zimbabwe, de la Namibie, de l’Egypte, du Maroc, du Gabon, etc.

La cérémonie de prestation de serment a été précédée par une prière du révérend Bokundoa de l'Eglise du christ au Congo, qui a remercié Joseph Kabila pour avoir permis cette alternance et demandé à Dieu de « transformer le président élu en un nouvel homme. Que Dieu lui donne les compétences pour présider à la destinée de la Nation congolaise ».

Pour sa prestation de serment le nouveau président  a déclaré solennellement : « Moi Félix-Antoine Tshilombo, élu Président de la République Démocratique du Congo, je jure solennellement devant Dieu et la nation : d’observer et de défendre la Constitution et les lois de la République ;de maintenir son indépendance et l’intégrité de son territoire ; de sauvegarder l’unité nationale ; de ne me laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine ; de consacrer toutes mes forces à la promotion du bien commun et de la paix; de remplir loyalement et en fidèle serviteur du peuple les hautes fonctions qui me sont confiées ».

Dans son discours-programme le nouveau président  a mis en avant le fait : "de ne se laisser guider que par l'intérêt général et le respect des droits de la personne humaine ».

 

Hommages à un candidat malheureux et au président sortant

 

Cette allocution a été suivie de 21 coups de canons et la remise par le président sortant de l’étendard tricolore national à son successeur, ainsi que d’un exemplaire de la Constitution, sous les ovations de la foule.

A noter l’accolade que se sont donné le président sortant et son successeur.

Autre fait notable, l’hommage rendu par le nouveau président à l’un de ses concurrents malheureux: « C'est l'occasion de témoigner de notre profond respect et sincère admiration à l'endroit de notre frère Martin Fayulu Madidi, avec lequel nous avons mené ce combat politique depuis plusieurs années. L'engagement de ce véritable soldat du peuple est un exemple de la vitalité de notre démocratie", et un autre hommage rendu à Joseph Kabila, « l'un des acteurs de la matérialisation de l'alternance démocratique ».

Ambassade de la République Démocratique du Congo près le Benelux et L'Union Européenne
30, Rue Marie de Bourgogne
1000 Bruxelles - Belgique
Tél.: + 32.2.213.49.80  Fax.: + 32.2.213.49.95  Email:secretariat@ambardc.eu
Heures d'ouverture: 9H00 - 12H00: Dépôt des Documents & 15H00 - 16H30: Retrait des Documents